Un forum pour tout les passionnés de rock moderne ou plus vieux .


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Rory Gallagher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Rory Gallagher le Ven 12 Sep - 19:54

Admin

avatar
Admin


Rory Gallagher (né 2 mars 1948 à Ballyshannon en Irlande, mort à 47 ans le 14 juin 1995 à Londres, Angleterre, à la suite d'une greffe de foie dû à sa haute consommation d'alcool) est un guitariste et chanteur irlandais.

Il apprend la guitare dès l’âge de huit ans. Ses premières scènes en Irlande datent de ses dix ans, il gagne un concours de jeunes talents à Cork à 12 ans, où il passera une partie de sa vie. Il abandonne l'école, puis passe professionnel à quinze ans. Rory Gallagher joue également du saxophone, de la mandoline, de l'harmonica...

Son premier groupe est un orchestre de bal de 6 musicien, le "Fontana Show Band" qui deviendra " The Impact", mais sa carrière commence véritablement vers 1967 au sein du groupe "Taste", dont il est le chanteur-guitariste. Le groupe produit trois albums studio Taste First enregistré en juillet 1967 en Allemagne, Taste et On the Boards, et deux lives, le Live at Montreux lors du Montreux Jazz Festival et le Live at the Isle of Wight, tiré d'un concert donné au festival de l'île de Wight et sorti longtemps après la scission du groupe en 1970.

Rory Gallagher continue sa carrière en solo (sans nom de groupe, et avec un nouveau bassiste, Gerry McAvoy, le fidèle complice qui le suivra toute sa carrière et qui lui apporta toujours une rythmique sans faille et toujours sur le fil du rasoir et plusieurs batteurs, comme Wilgar Campbell, puis Rod De'Ath, Ted McKenna...), produisant plus d'une douzaine d'albums (sans compter les nombreuses compilations) : Rory Gallagher et Deuce en 1971, Blueprint et Tattoo en 1973, Irish Tour en 1974, en 1975 Against the Grain dont la pochette montre sa vieille Fender Stratocaster élimée, et Calling Card en 1976.

Ses concerts lui firent rencontrer le succès jusqu'en Amérique, et en Europe continentale où il fut très populaire (en Allemagne notamment). Il est porté en idole dans son pays d'origine, l'Irlande, où il rassemble les fans, malgré le conflit.

Il fait son premier passage à l'Olympia (à la Taverne) le 30 mars 1971. Cet excellent concert a été filmé pour l'émission POP 2 présenté par Patrice Blanc-Francard. En 1972, il est élu « Meilleur musicien de l'année » par le magazine Melody Makers, et son album Live in Europe entre dans le « Top Ten » aussi bien en Grande-Bretagne qu'au niveau international.


Rory Gallagher a baigné toute son enfance dans la culture folklorique irlandaise. Il se passionne pour le blues, mais aussi pour le rock d'Eddie Cochran, d'Elvis et de Chuck Berry. Quand Muddy Waters vint enregister en Angleterre et qu'on lui demanda avec qui il aimerait jouer il cita tout de suite : Rory Gallagher.

Gallagher fut certainement un des plus grands guitaristes de son époque mais surtout un des plus originaux. Il avait en effet réussi à articuler ses chorus dans une rythmique sous-jacente ce qui fait que lorsqu'il partait en solo on avait toujours l'impression qu'un guitariste rythmique jouait derrière lui. Cette technique terriblement exigeante fait que Gallagher n'a eu que très peu de successeurs, peut-être Stevie Ray Vaughan et Angus Young d'AC/DC.

Gallagher fut un extraordinaire virtuose. Parti d'un rock blues assez rustique dans Taste, il a su très tôt assimiler des influences diverses dans son jeu pour en faire un des plus complets du rock. De plus en plus hard dans les années 1980 (le cataclysmique live "Stage Truck"), il a toujours su garder une sensibilité très bluesy qui le démarque des autres guitar heros.

Pour résumer malgré son incroyable dextérité et sa science musicale, Gallagher est toujours resté profondément près de son public, qui l'adorait, et totalement authentique.

À partir de Photo-Finish, en 1978, le son de Rory augmente systématiquement en volume et en puissance. Néanmoins, comme d'autres grands guitaristes des 70's, il reviendra au blues dès 1987 sur l'album Defender, et surtout sur Fresh Evidence où l'on peut entendre des cuivres, de l'accordéon, de la mandoline et de la national-steel. Sur le disque posthume, Wheels Within Wheels, on peut même y retrouver du flamenco.


Gallagher a, entre-autre, refusé une place au sein de Rolling Stones (avant que ces-derniers n'engagent Mick Taylor) et chez Deep Purple, après le départ de je ne sais plus quel guitariste .


Pour ajouter à sa légende, voici ce que d'autres grands dirent sur lui :
Eric Clapton : « L'homme qui m'a ramené au blues »

Jimmy Page, de Led Zeppelin : « La mort de Rory m'a vraiment touché. Je l'ai apprise juste avant de monter sur scène, et elle a miné la soirée. Je ne peux pas dire que je l'ai bien connu, mais je me rappelle l'avoir rencontré une fois dans nos bureaux, et nous avons parlé une bonne heure. C'était un si gentil type et un grand guitariste. »

Slash : « Jouer sur scène à Los Angeles avec lui me fit l'un des plus grands frissons de ma vie. »

The Edge, de U2 : « Un bel homme et un incroyable guitariste. C'était un homme très sensible et un grand musicien. »

Jimi Hendrix, pendant une interview où le journaliste lui demanda : « Qu'est ce que ça fait d'être le meilleur guitariste au monde ? » et lui de répondre : « J'en sais rien, demandez à Rory Gallagher. »


Voir le profil de l'utilisateur http://rockforumdu62.nextgenforum.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum